Nouvelles & Evènements

Retour

Top 5 des précurseurs d’allergies de l’été

Summer is unofficially on, and that means three months full of sun, heat -- and allergy triggers. The fully bloomed trees and green grass may be nice to look at, but the pollen they harbor can bring allergy sufferers misery during the spring and summer months. But it's not just that ubiquitous powdery substance that can trigger sniffling, sneezing and itchy eyes during the hotter months. Experts say the allergy triggers on the following pages can be more common during the summer.

Le pollen


Le pollen est toujours dans l’air, prêt à déclencher une attaque d’allergie, durant n’importe quelle saison.


Les experts sur l’allergie disent que le pollen est le précurseur d’allergie le plus commun durant l’été, et celui qui atteint le plus de gens. Il est impossible d’éviter le pollen complètement, mais on peut suivre certains conseils pour minimiser ses effets, déclare le Dr. Clifford Basset, un professeur assistant au NYU Langone Medical Center.


“Éviter de faire rentrer le pollen et les moisissures à l’intérieur de votre maison à travers les ventilateurs qui aspirent l’air de l’extérieur, spécialement durant la saison des allergies, si vous souffrez d’elles.”


Il est aussi recommandé de faire du sport à l’intérieur de la maison lorsque le taux de pollen est élevé dans l’air, généralement lorsque le temps est sec, lorsqu’il fait chaud et qu’il ya du vent. Ces niveaux atteignent leur apogée à midi et durant l’après midi.


Il est préférable de se laver les cheveux le soir pour éliminer le pollen et de se changer avant de se coucher. Gardez vos fenêtres fermées en conduisant et mettez le climatiseur en marche, afin de faire circuler l’air dans votre auto.

 

Les moisissures


Les moisissures de l’extérieur sont responsables d’un grand nombre des réactions allergiques entre la fin de l’été et l’automne. Ceci est à cause de la hausse du nombre  de certaines spores, selon La “Asthma and Allergy Foundation of America.”


Sur son site web, l’académie précise qu’il existe une grand nombre de moisissures mais peu d’entre elles sont capables de déclencher une réaction allergique. Les moisissures peuvent aussi causer de l’asthme. Certains types peuvent causer de graves problèmes durant certaines périodes de l’année, mais les moisissures en général sont une nuisance constante.


L’académie suggère que les personnes qui souffrent des allergies de moisissures restent à l’intérieur lorsque leur taux est élevé et de porter des masques en tondant le gazon ou en étant à côté des plantes.


Pour vous protéger des moisissures à l’intérieur de la maison, débarrassez vous de l’humidité en réparant les fuites d’eau et en utilisant un déshumidificateur.

 

Les morsures


“Les morsures sont plus rares mais aussi plus dangereuses, parce que certaines personnes pourraient avoir une réaction systémique qui risquerait leur vie “, déclare le Dr. Nelson, un allergologue du National Jewish Health à Denver. “Un nombre considérable de personnes meurent chaque année d’une réaction allergique aux morsures.”


Les abeilles, les guêpes, les frelons et les vespidés (yellow jackets) sont plus actifs durant la saison fin été – début automne. Les fourmis rouges sont actives tout au long de l’année dans certaines région des États-Unis, selon le site web de la ACAAI.


Il est préférable de ne pas marcher pieds-nus dans les endroits où il y a des insectes, ni de boire des cannettes ouvertes, auxquelles ces insectes pourraient accéder. Il est aussi recommendé de couvrir votre nourriture lorsque vous êtes en plein air, mais aussi de ne pas se vêtir de ce qui sentirait sucré ou doux, ni qui serait vivement coloré, ou décoré de fleurs.

 

L’écran solaire


Les allergies à l’écran solaire sont aussi rare, spécialement que la plupart des écrans solaires sont hypoallergéniques, mais certaines réactions allergiques peuvent se produire.


Cela peut être une réaction allergique à l’agent bloquant ou aux parfums contenus. Ces réactions pourraient être aussi déclenchées par les parabens , des produits chimiques, utilisés pour leur fonction préservatrice.

 

Les fruits saisonniers


Les allergies à la nourriture pourraient se produire à n’importe quel instant, mais pour certaines personnes les fruits et les légumes de l’été leur apportent quelque chose de beaucoup moins agréable que le goût juteux et délicieux.


Certaines personnes allergiques à certains genres de pollens pourraient souffrir d’une allergie-croisée lorsqu’ils mangeront des aliments, tels que les melons, les pommes ou le céleri, toujours selon la ACAAI.


Cette condition est appelée syndrome d’allergie orale. Ses symptômes incluent des démangeaisons, des picotements et le gonflement buccal.


Contrairement à d’autres réactions aux aliments, dangereuses, le syndrome d’allergie orale n’est presque jamais aussi dangereux. Les personne qui en souffrent peuvent soit supporter ces symptômes, ou simplement éviter de manger les aliments en question.