Nouvelles & Evènements

Retour

Conseils pour éviter les accidents de voiture

As automotive journalists, we at Edmunds.com tend to be a little more practiced on the road than the average driver. We're not talking about obvious tips your mom told you, like, "Look both ways before you enter an intersection" or "Don't tailgate." Rather, tips we've picked up in the field, interacting with L.A. drivers in particular, driving cross-country, and testing cars on the track.

1. Évitez la voie de conduite rapide


En circulant dans sur voies du milieu ou de droite, vous aurez un nombre supérieur de “voie de fuite” si jamais un problème émergerait soudain et vous auriez besoin de changer de voie. La plupart des accidents routiers ont lieu sur la voie gauche. Vous serez observé par les patrouilles routières, en plus, si vous circulez sur la voie de conduite rapide.

 

2. Parcourez des yeux la zone avant de la route


Ne vous limitez pas à regarder la voiture qui est juste devant vous mais regardez plutôt la circulation devant cette voiture aussi. Ceci augmenterait votre chance d’éviter collision avec la voiture qui est juste devant vous, si jamais son conducteur freinerait abruptement.

 

3. Faites attention aux angles morts


Il faut, bien sûr, régler vos rétroviseurs pour avoir une vue quasi-panoramique de ce qui se passe derrière vous, mais attention à ne pas y faire confiance totale. Retournez-vous pour regarder les voies adjacentes pour être sûrs que vos rétroviseurs n’ont pas loupé une partie de la route. Faites aussi attention aux angles morts des autres conducteurs aussi, pour les camions notamment, et essayer de vous y trouver le moins que possible.


4. Mettez vos mains à 9 heures et 3 heures du volant


Au lieu de l’emprise paresseuse de 12 heures du volant, ou bien de le tenir du bas avec vos deux main, optez plutôt pour l’emprise à 9 et 3 heures du volant. Celle-ci vous donnerait plus de contrôle si jamais vous auriez besoin de changer de direction rapidement pour éviter un accident.

 

5. Asseyez-vous comme les chauffeurs de voitures de course, pour plus de contrôle


Voici un autre conseil pour mieux contrôler le volant. Positionnez-vous de façon à ce que votre poignet repose sur le haut du volant lorsque votre bras est complètement tendu et que votre dos repose sur le siège. Ceci assurerait d’abord que votre bras ne se fatiguera pas aussi facilement et aussi que vous soyez dans la position optimale pour changer de direction rapidement, si jamais vous en avez besoin.

 

6. Jugez les conducteurs par l’état de leur voiture


Si leur voiture est abimée, ou si les fenêtres sont sales, ceci indiquerait que le conducteur est inattentif. S’il dérive devant vous subitement, ceci indiquerait qu’il est fatigué, ivre ou préoccupé par son téléphone. Il serait alors bien de s’éloigner de ce genre de personnes.

 

7. Connaissez les limites de votre voiture


Après avoir essayé tout type de voitures, des vans jusqu’aux voitures de sport exotiques, nos éditeurs connaissent les limites de performance des voitures qu’ils conduisent. Faites spécifiquement attention à la façon avec laquelle votre voiture réagit dans de certaines situations. Si votre véhicule se penche trop lorsque vous virez au coin de la rue, par exemple, cela veut dire que vous ne devez jamais accélérer en virant, même pas pour éviter une collision.

 

8. Gardez votre voiture en bon état


Nous autres à Edmunds, adhérons au plan de maintenance recommandé par le fabriquant des voitures qu’on compte garder pour longtemps. Ceci garantit qu’elles accélèreront, s’arrêteront et vireront lorsqu’il le faut.

 

9. La nuit et la conduite font deux


Certaines personnes préfèrent conduire la nuit pour éviter les embouteillages, mais cette option ne vient pas sans dangers. Votre propre fatigue et champs de vision réduit à part, il faut aussi prendre garde des adolescents qui se baladent en voiture et des conducteurs fatigués et ivres.

 

 

Même avec ces conseils, vous n’êtes pas totalement immunisés contre les  accidents de voitures. Vous ne pouvez contrôler que ce que vous faites derrière le volant, et non ce que les autres font. Il est quand même essentiel que vous soyez responsables en conduisant et de vous concentrer sur ce que vous faites. Effectivement, ce n’est pas le moment pour passer des coups de fils, vous raser ou de vérifier vos méls. Prenez le conseil de nos éditeurs: conduire n’est pas une activité à faire distraitement. C’est un exercice de restreinte de soi, de défense de soi et de préservation de soi.