Nouvelles & Evènements

Retour

De nouveaux emballages pour détourner les enfants de la junk food

Manufacturers sure know how to catch the eye of young kids with their flashy ads and packaging and turn it towards their products, rich in sugar and fat. A pleasant packaging of healthy and balanced food may also encourage kids to consume them, just a much, according to a study by a research group from the German Bonn University. A study showed that out of three identical healthy snacks, young children preferred that which had colored cartoon characters on its package, as well as an attractive name.

La barre au logo coloré a le plus attiré les petits


Partant du constat que les chercheurs manquaient de données quant à l’application des effets marketing pour promouvoir des aliments équilibrés auprès des enfants, le Dr Bernd Weber et son équipe de chercheurs ont voulu en savoir plus sur l’impact d’un emballage travaillé d’un produit sain auprès des bambins.


Les scientifiques ont travaillé avec 179 filles et garçons, âgés de huit à dix ans, auxquels ils ont demandé de choisir entre trois encas à base de yaourt, fruits et céréales.


La seule différence entre ces trois encas résidait dans leur emballage, le premier était neutre, le second neutre avec des informations de nutrition et le troisième arborait des personnages de dessin animé colorés et un nom de produit très attrayant.


En recourant à un dynamomètre manuel, l’équipe de chercheurs a réussi à évaluer la motivation de chaque enfant pour se procurer ces encas (la force avec laquelle ils se sont emparés de chaque produit a été mesurée par le dynamomètre). Sans grande surprise, c’est la barre au logo coloré et aux personnages de dessin animé qui a le plus attiré les petits.


Une différence de goût sur trois barres de céréales identiques


À en croire les données émanant des dynamomètres, les enfants ont fait plus d’efforts pour se procurer l’encas coloré, mais le plus intéressant est de remarquer que le goût de cette barre a aussi plus plu aux enfants, alors que les trois étaient identiques.


Le Dr Weber précise pour la revue Frontiers in Psychology que le fait d’avoir uniquement demandé quelle barre les enfants préféraient au goût n’aurait pas suffi à expliquer leur choix.


“C’est un effet placebo de marketing classique”, explique-t-il. “Comme dans le cas d’un médicament placebo, avec des effets attribués à certains produits, alors qu’ils ne sont pas justifiés par les ingrédients”.


Éduquer les consommateurs pour les détourner de la junk food


Au cours d’une étude d’inspiration similaire, des chercheurs du Cornell Food & Brand Lab (aux États-Unis) ont conclu que des présentations séduisantes d’aliments équilibrés dans les restaurants et les épiceries pourraient attirer les consommateurs.


À partir de 112 études portant sur les bonnes habitudes alimentaires, les chercheurs sont arrivés à la conclusion que la commodité, l’attrait et l’idée que manger sainement est quelque chose de normal seraient les trois conditions qui permettraient de convertir les amateurs dejunk food.

Cette dernière étude a été relayée par la revue Psychology and Marketing.


Source: http://news.doctissimo.fr/Nutrition/De-nouveaux-emballages-pour-detourner-les-enfants-de-la-junk-food-42046